Press Release from CAD-ASC - International Day of Sign Languages

English:

For Immediate Release – December 22, 2017  

CAD-ASC JOINS WFD IN ANNOUNCING UNITED NATIONS DECLARATION OF  INTERNATIONAL DAY OF SIGN LANGUAGES 

OTTAWA, Canada - On December 19, 2017, the World Federation of the Deaf (WFD) announced in a press release that a resolution to declare September 23rd as International Day of Sign Languages (IDSL) was officially adopted at the 72nd United Nations (UN) General Assembly.  
 
As an Ordinary Member of the World Federation of the Deaf, the Canadian Association of the DeafAssociation des Sourds Canada (CAD-ASC) would like to extend our congratulations to the WFD in their advocacy work bringing attention to the importance of Sign Languages as a human right for Deaf people around the world.  
 
CAD-ASC welcomes the breakthrough development at the United Nations in officially recognizing the International Day of Sign Languages where Canada is one of the countries listed as additional sponsors to the UN resolution. CAD-ASC applauds the federal government for supporting this resolution, putting Canada among the leaders promoting Deaf human rights across the globe.  
 
The press release from the WFD states the following:  
 
The choice of 23 September commemorates the date that the WFD was established in 1951. This day marks the birth of an advocacy organisation, which has as one of its main goals, the preservation of sign languages and deaf culture as pre-requisites to the realisation of the human rights of deaf people. 
 
The first International Day of Sign Languages will be celebrated on 23 September 2018 as part of the International Week of the Deaf. 
 
Quoting the message from World Federation of the Deaf President Colin Allen: 
 
“This resolution recognises the importance of sign language and services in sign language being available to deaf people as early in life as possible. It also emphasises the principle of “nothing about us without us” in terms of working with Deaf Communities. With effect from year 2018, the WFD is overjoyed at the prospect of observing and celebrating this day annually.’ 
 
To read more of WFD’s press release, click the link here - WFD Press Release
 
The IDSL will be celebrated each year on September 23rd to promote Sign Languages as being equal to spoken languages. It will also coincide with the International Week of the Deaf that focuses on advocacy and public awareness about human rights for Deaf persons, including the crucial place of Sign Languages in the development of educational, economic, and social equality for Deaf children, youth, and adults. 
 
During Canada’s appearance in Geneva at the UN Committee on the Rights of Persons with Disabilities in April 2017, UN Committee members were concerned that Canada had yet to recognize its two national Sign Languages. As reported in the “Concluding observations on the initial report of Canada” on May 8, 2017, it was stated that the Canadian government needs to officially recognize the two national Sign Languages. 
 
It is important to acknowledge that over 42 countries around the world have recognized their national Sign Languages through federal legislation. However, Canada is one of the countries that has not yet recognized its two national Sign Languages - American Sign Language (ASL) and langue des signes québécoise (LSQ). CAD-ASC appeals to the Government of Canada to introduce federal accessibility legislation that will recognize the two national Sign Languages- ASL and LSQ. Sign Language is a fundamental aspect of accessibility and signifies the protection of Deaf persons’ human rights in Canada. This will reinforce the cultural and linguistic identities of Deaf individuals in their respective Canadian Anglophone and Francophone communities, moving us closer to becoming a fully inclusive and accessible country. 
 
The recognition of Sign Languages is a key element of human rights related to Deaf persons, as clearly outlined in the United Nations Convention on the Rights of Persons with Disabilities (CRPD) as described in Article 21. CAD-ASC would like to ensure that the Government of Canada implements this UN resolution on the International Day of Sign Languages, by first enacting federal legislation that recognizes Canada’s two national Sign Languages- American Sign Language (ASL) and langue des signes québécoise (LSQ). 
 
Message from CAD-ASC President Frank Folino: 
 
“It is a matter of human rights that we embrace our two national Sign Languages to promote equal opportunities for Deaf people in our Canadian society that will open up a wealth of opportunities through social, cultural, economic, civil and political rights. It is also part of Canada’s obligation as a signatory to the UN Convention on the Rights of Persons with Disabilities.” 
 
For more information about the United Nations Resolution on the International Day Sign Languages,  including the UN’s 6 official languages at this link
 
Media Contact:  
 
Frank Folino, President       
ffolino@cad.ca         
 
-30- 
About Canadian Association of the Deaf-Association des Sourds du Canada (CAD-ASC): 
 
The Canadian Association of the Deaf-Association des Sourds du Canada (CAD-ASC) is a not-forprofit organization as a national information, research and community action organization of Deaf people in Canada. Founded in 1940, CAD-ASC provides consultation and information on Deaf issues to the public, business, media, educators, governments and others; conduct research and collects data. CAD-ASC promotes and protects the rights, needs, and concerns of Deaf people who use American Sign Language (ASL) and langue des signes québécoise (LSQ). CAD-ASC is affiliated with the World Federation of the Deaf (WFD), and CAD-ASC is a United Nations-accredited Non-Governmental Organization (NGO) to the Convention on the Rights of Persons with Disabilities. For more information, visit www.cad.ca.  
 
 
 
 

French:

Pour diffusion immédiate – 22 décembre 2017  

L’ASC-CAD SE JOINT À LA FMS DANS L’ANNONCE DE LA DÉCLARATION DES NATIONS UNIES SUR LA JOURNÉE INTERNATIONALE DES LANGUES DES SIGNES 

OTTAWA, Canada - Le 19 décembre 2017, la Fédération mondiale des Sourds (FMS) a annoncé dans un communiqué de presse l’adoption officielle d’une résolution déclarant le 23 septembre comme étant la Journée internationale des langues des signes (JILS) lors de la 72e assemblée générale des Nations unies (ONU).  
 
En tant que membre ordinaire de la Fédération mondiale des Sourds, l’Association des Sourds du Canada - Canadian Association of the Deaf (ASC-CAD) désire transmettre ses félicitations à la FMS pour leur travail de sensibilisation à l’importance de considérer les Langues des signes comme un droit humain pour les personnes Sourdes à travers le monde.  
 
L'ASC-CAD se réjouit de l'avancée décisive des Nations Unies dans la reconnaissance officielle de la Journée internationale des langues des signes, où le Canada est l'un des pays énumérés comme commanditaires supplémentaires de la résolution de l'ONU. L’ASC-CAD félicite le gouvernement fédéral d'avoir appuyé cette résolution, plaçant le Canada parmi les leaders qui font la promotion des droits des personnes Sourdes dans le monde.  
 
Le communiqué de presse de la FMS énonce ce qui suit (traduit de l’anglais): 
 
Le choix du 23 septembre commémore la date de création de la FMS en 1951. Ce jour marque la naissance d’un organisme de défense des droits, dont l’un des objectifs principaux était la préservation des langues des signes et de la culture sourde en tant que prérequis à la réalisation des droits de l’homme des personnes sourdes.  
 
La première Journée internationale des langues des signes sera célébrée le 23 septembre 2018 durant les festivités reliées à la Semaine internationale des Sourds.  
 
Message de Colin Allen, président de la Fédération mondiale des Sourds:  
 
“Cette résolution reconnaît l’importance de rendre disponible la langue des signes et les services en langue des signes aussi tôt que possible dans la vie des personnes Sourdes. Elle souligne également le principe de “rien sur nous sans nous”, qui est indispensable pour travailler avec les communautés Sourdes. Comme elle entre en vigueur à partir de 2018, la FMS est ravie par la perspective de souligner et de célébrer cette journée à chaque année.” 
 
Pour en savoir plus sur le communiqué de presse de la FMS, cliquez sur le lien ci-contre - WFD Press Release (en anglais seulement). 
 
La JILS sera célébrée le 23 septembre chaque année pour promouvoir la langue des signes comme étant égale aux langues parlées. Elle coïncidera avec la Semaine internationale des Sourds qui met l’accent sur la défense et la sensibilisation du public aux droits de l’homme des personnes Sourdes, y compris sur la place cruciale des langues des signes dans le développement de l’égalité académique, économique et sociale des enfants, jeunes et adultes Sourds.    
 
Lors de la comparution du Canada à Genève au Comité des droits des personnes handicapées des Nations Unies en avril 2017, les membres du Comité des Nations Unies étaient préoccupés par le fait que le Canada n'avait pas encore reconnu ses deux langues des signes nationales. Tel qu'indiqué dans les «Observations finales concernant le rapport initial du Canada» du 8 mai 2017, il a été déclaré que le gouvernement canadien doit reconnaître officiellement les deux langues des signes nationales. 
 
Il est important de reconnaître que plus de 42 pays à travers le monde ont reconnu leur langue des signes nationale grâce à la législation fédérale. Cependant, le Canada est l'un des pays qui n'a pas encore reconnu ses deux langues des signes nationales: l’American Sign Language (ASL) et la Langue des signes québécoise (LSQ). L'ASC-CAD invite le gouvernement du Canada à présenter une loi fédérale sur l'accessibilité qui reconnaîtra les deux langues des signes nationales - l’ASL et la LSQ. La langue des signes est un aspect fondamental de l'accessibilité et permet la protection des droits de l’homme des personnes Sourdes au Canada. Cela renforcera l'identité culturelle et linguistique des personnes Sourdes dans leurs communautés anglophones et francophones respectives, ce qui nous rapprochera de notre objectif de devenir un pays pleinement inclusif et accessible. 
 
La reconnaissance des langues des signes est un élément clé des droits de l'homme liés aux personnes Sourdes, comme le stipule clairement la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées (CDPH), telle que décrite à l'article 21. L’ASC-CAD souhaite s’assurer que le gouvernement du Canada mette en œuvre cette résolution de l'ONU sur la Journée internationale des langues des signes en adoptant d'abord une loi fédérale qui reconnaît les deux langues des signes nationales : l’American Sign Language (ASL) et la Langue des signes québécoise (LSQ). 
 
Message de Frank Folino, président de l’ASC-CAD: 
 
“C'est une question de droits de la personne de reconnaître nos deux langues des signes nationales afin de favoriser l'égalité des chances pour les personnes Sourdes dans notre société canadienne et cela leur ouvrira une foule d'opportunités par les droits sociaux, culturels, économiques, civils et politiques. Cela fait aussi partie des obligations du Canada en tant que signataire de la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées” 
 
Pour plus d’informations à propos de la Résolution des Nations Unies sur la Journée internationale des langues des signes, disponible dans les 6 langues officielles des Nations Unies, cliquez sur ce lien.   
 
Media Contact:  
 
Frank Folino, président       
ffolino@cad.ca         
 
-30- 
 
À propos de l’Association des Sourds du Canada-Canadian Association of the Deaf (ASC-CAD): 
 
L’Association des Sourds du Canada-Canadian Association of the Deaf (ASC-CAD) est un organisme sans but lucratif qui agit à titre d’organisme national d’information, de recherche et d’action communautaire pour les personnes sourdes au Canada. Fondée en 1940, l’ASC-CAD offre des consultations et de l’information sur les enjeux touchant les Sourds auprès du public, des entreprises, des médias, des éducateurs, des gouvernements et autres. L’ASC-CAD promeut et protège les droits, besoins et préoccupations des personnes Sourdes qui utilisent la Langue des signes québécoise (LSQ) et l’American Sign Language (ASL). L’ASC-CAD est affiliée à la Fédération Mondiale des Sourds (FMS). L’ASC-CAD est aussi accréditée en tant qu’organisme non-gouvernemental (ONG) par les Nations Unies dans la Convention relative aux droits des personnes handicapées. Pour plus d’information, consultez www.cad.ca/fr/.